Nucléaire + clair

Au cœur des enjeux de la transition énergétique et des besoins en énergie, le nucléaire est une ressource stratégique qui alimente régulièrement les débats. Cette rubrique vise à répondre aux principaux questionnements et idées reçues en présentant le nucléaire aussi clairement que possible. Pour que chacun se fasse sa propre opinion.

La maîtrise du recyclage et de la gestion des déchets nucléaires  

Le retour du nucléaire sur le devant de la scène s’appuie sur des raisons de fond. Il y a tout d’abord la crise énergétique, avec en toile de fond les soubresauts géopolitiques qui rendent absolument stratégique la souveraineté énergétique. Il y a bien entendu la lutte contre le réchauffement climatique. En contribuant à produire une électricité bas carbone et fiable, à un coût compétitif, le nucléaire s’impose comme une des solutions pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Autre fierté nationale, le nucléaire est la 3ème filière industrielle française. Les investissements prévus dans le nucléaire, notamment pour la construction de nouveaux réacteurs, sont autant de nouvelles positives pour le tissu industriel de la France et pour l’emploi. 

Pour autant, la filière nucléaire fait preuve d’humilité. Si le nucléaire est à nouveau plébiscité dans le monde et par les Français, il y a encore de nombreuses idées reçues sur le nucléaire et des « sujets qui fâchent » comme la gestion des déchets, la sûreté et la sécurité ou encore l’impact des activités nucléaires sur l’environnement. Faire preuve de pédagogie, éclairer, répondre aux questions sur le nucléaire en toute transparence, c’est une condition incontournable pour susciter l’adhésion. Car si le nucléaire nous démontre qu’il est une ressource énergétique indispensable pour le futur, l’expertise nucléaire française, elle, va bien au-delà de l’énergie pour investir des champs d’activité inattendus comme la santé ou le recyclage des batteries électriques !


Nucléaire : agir pour le climat

Agir pour demain, c'est choisir aujourd'hui une énergie puissante mais décarbonée comme le nucléaire.

  • La filière nucléaire c’est 800 000 emplois en Europe, 220 000 emplois directs et indirects en France et près de 7 000 recrutements par an
  • L’impact radioactif des sites industriels d’Orano est plus de 100 fois inférieur à la radioactivité naturelle 
  • Grâce au nucléaire, la part des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz) dans la production d’électricité française n’est plus que de 7 % contre 66% en 1970.
  • L’uranium de retraitement - dit URT - encore présent dans 95 % du combustible nucléaire usé, est une matière valorisable avec des caractéristiques comparables à celles de l’uranium naturel
  • Le charbon était l’énergie du 19ème siècle. Le pétrole celle du 20ème siècle. L’électricité bas carbone sera celle du 21ème siècle.
En cliquant sur « J'accepte les cookies », vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer la navigation sur le site, analyser son utilisation et établir des statistiques. Pour plus d’informations, lisez notre Politique Cookies dans nos mentions légales