Nucléaire + clair

Au cœur des enjeux de la transition énergétique et des besoins en énergie, le nucléaire est une ressource stratégique qui alimente régulièrement les débats. Cette rubrique vise à répondre aux principaux questionnements et idées reçues en présentant le nucléaire aussi clairement que possible. Pour que chacun se fasse sa propre opinion.

La maîtrise du recyclage et de la gestion des déchets nucléaires  

Le groupe Orano va plus loin. Fort de son expertise sur l’ensemble du cycle du combustible nucléaire, dont le traitement et le recyclage des combustibles usés, de sa maîtrise des technologies nucléaires de pointe et de sa capacité à valoriser les métaux/matériaux stratégiques, le groupe explore de nouveaux champs d’activité bien au-delà de l’énergie. A commencer par la santé avec Orano Med, mais aussi dans l’économie des ressources avec des projets innovants de recyclage des batteries de véhicules électriques ou production d’aimants permanents haute performance, stratégiques pour la transition énergétique et la souveraineté française. Sans compter le lancement d’une activité de production d’isotopes stables sur son site du Tricastin. Le nucléaire n’a pas fini de nous surprendre…

Le retour du nucléaire sur le devant de la scène s’appuie sur des raisons de fond. Il y a tout d’abord la crise énergétique, avec en toile de fond les soubresauts géopolitiques qui rendent absolument stratégique la souveraineté énergétique. Il y a bien entendu la lutte contre le réchauffement climatique. En contribuant à produire une électricité bas carbone et sûre, à un coût compétitif, le nucléaire s’impose comme une des solutions pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Autre fierté nationale, le nucléaire est la 3ème filière industrielle française. Les investissements prévus dans le nucléaire, notamment pour la construction de nouveaux réacteurs, sont autant de nouvelles positives pour le tissu industriel de la France et pour l’emploi. 

Nucléaire : agir pour le climat

Agir pour demain, c'est choisir aujourd'hui une énergie puissante mais décarbonée comme le nucléaire.

Découvrir
  • Le nucléaire émet 70 fois moins de CO2 que le charbon, 40 fois moins que le gaz, 4 fois moins que le solaire, 2 fois moins que l'hydraulique et autant que l'éolien.
  • 1 g de plutonium ou 100 g d’uranium naturel ont le même potentiel énergétique qu’une tonne de pétrole !
  • Les fumées qui s’échappent des tours des centrales nucléaires ne sont pas des rejets de CO2 mais seulement de la vapeur d’eau issue des tours aéroréfrigérantes. Elles sont inoffensives pour l’homme et pour l’environnement.
  • Le rapport RTE montre que les scénarios avec un mix nucléaire/renouvelables coûtent 20 Mds€ par an de moins que les scénarios 100 % renouvelables. 
  • L’uranium de retraitement - dit URT - encore présent dans 95 % du combustible nucléaire usé, est une matière valorisable avec des caractéristiques comparables à celles de l’uranium naturel
En cliquant sur « J'accepte les cookies », vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer la navigation sur le site, analyser son utilisation et établir des statistiques. Pour plus d’informations, lisez notre Politique Cookies dans nos mentions légales