Réacteurs de nouvelle génération : quels atouts pour le nucléaire ?

Dans le cadre du plan de relance du programme nucléaire français annoncé par le président de la République Emmanuel Macron lors de son discours de Belfort, un appel à projet, soutenu par France 2030, a été annoncé pour un montant d’un milliard d’euros et qui prévoit notamment le développement de réacteurs de petites tailles. Des réacteurs innovants, susceptibles de produire un peu moins de déchets.   

Mais quels avantages pour la filière nucléaire ? Pour quels usages ? Où en est-on dans leur développement ?  

Bertrand Morel, directeur R&D chez Orano et Jean-Claude Garnier, directeur du programme de recherche sur la nouvelle génération de réacteur au CEA, nous livrent leurs éclairages sur l’intérêt et les enjeux liés à ces réacteurs pour les années à venir.   

bouton_lecture_podcast
ParolesExperts_Podcasts
  • La filière nucléaire c’est 800 000 emplois en Europe, 220 000 emplois directs et indirects en France et près de 7 000 recrutements par an
  • + 80 % : c’est ce qu’un ménage allemand paye en plus d’un ménage français sur sa facture d’électricité. 
  • Des investissements à hauteur de 1 Md€ d’ici 2030 seront alloués au développement de mini réacteurs innovants. 
  • En février 2022, le président Emmanuel Macron a annoncé la construction de 6 EPR, des études pour 8 EPR supplémentaires ainsi que le prolongement de la durée de vie des réacteurs existants.
  • La France a développé une filière nucléaire industrielle complète qui lui permet de maîtriser la conception et la construction de ses propres installations de production d’électricité, la conversion et l’enrichissement d’uranium et la fabrication du combustible, en passant par le recyclage.
En cliquant sur « J'accepte les cookies », vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer la navigation sur le site, analyser son utilisation et établir des statistiques. Pour plus d’informations, lisez notre Politique Cookies dans nos mentions légales