Orano menu

Orano en Mongolie

Orano Mining est présent en Mongolie depuis plus de 20 ans. La société a conduit avec succès des opérations d’exploration minière dans le sud-est du pays. En 2015, la filiale mongole d’Orano Mining a obtenu trois licences minières d’exploitation. Aujourd’hui, en coopération avec ses partenaires – Mon-Atom, la société nationale mongole et Mitsubishi Corporation, Orano Mining se prépare à tester la méthode minière ISR choisie pour la récupération de l’uranium sur le gisement de Zuuvch Ovoo.
#{name}
Mongolie - Infographie
#{name}

Orano Mining a engagé des opérations d’exploration dans le désert de Gobi depuis le début des années 2000.

Aujourd’hui, Badrakh Energy, la JV entre Orano et ses partenaires, Mon-Atom et Mitshubishi Corporation, est titulaire de 3 permis d’exploitation minière pour les gisements de Zuuvch Ovoo, Dulaan Uul et Umnut, situés dans la province de Dornogobi.

En 2018, l’entreprise a construit les installations pilote pour réaliser les essais sur le site de Zuuvch Ovoo.

Les essais seront lancés dès que toutes les autorisations administratives auront été accordées à Badrakh Energy.

En Mongolie, Orano Mining est représentée par trois sociétés.

  • Areva Mongol est la société mère. Elle est détenue à 66 % par Orano et à 34 % par le japonais Mitsubishi Corporation. Chargée du développement commercial, elle assure la coopération avec les autorités nationales et locales.
  • Cogegobi est la filiale à 100 % d’AREVA Mongol. Elle a été créée pour mener les explorations.
  • Badrakh Energy est en charge de l’exploitation et porte les licences minières pour les gisements de Dulaan Uul et Zuuvch Ovoo. Badrakh Energy est détenue à 34% par Mon-Atom, la société publique de l’Etat Mongol, et à 66% par Areva Mongol.
3
C’est le nombre de licences d’exploitation détenue par Badrakh Energy, filiale d’Orano Mining en Mongolie

DE L’EXPLORATION VERS LE PROJET MINIER

Les travaux d’exploration menés par Cogegobi dans le désert de Gobi ont permis d’identifier au début des années 2000 le gisement de Dulaan Uul puis, en 2009, celui de Zuuvch Ovoo,  l’un des 10 plus grands gisements d'uranium découverts dans le monde depuis 20 ans. Avec le gisement de Zuuvch Ovoo (54 640 tonnes d'uranium), la Mongolie se classe au 12ème rang mondial pour ses réserves minérales d'uranium prouvées.

L’étape suivante consiste à tester la méthode minière choisie pour la récupération de l’uranium et d’en démontrer la faisabilité. Le gisement de Dulaan Uul a déjà passé ce test avec succès en 2011.

Aujourd’hui, Badakh Energy, se prépare à tester la méthode minière in-situ recovery sur le gisement de Zuuvch Ovoo. En 2018, l’entreprise a construit les installations pilotes pour réaliser les essais sur le site.

Les essais seront lancés dès que toutes les autorisations administratives auront été accordées à Badrakh Energy.

Sur une période de deux ans, le pilote couvrira toutes les étapes de la production de l’uranium, depuis l’extraction jusqu’au traitement de l’uranium récupéré et l’enfûtage du concentré produit.

#{name}

Contact

Contact Presse
COGEGOBI, BADRAKH ENERGY
+ (976) 11-320698, 70110475
byambadolgor.luvsanjamts@orano.group
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres des cookies sur votre ordinateur, lisez notre Politique Cookies dans nos mentions légales
J'accepte les cookies