Les ouvrages de ceinture de stockages de résidus de traitement

La norme industrielle mondiale sur la gestion des résidus (ci-après dénommée "la norme") a été élaborée après la défaillance tragique d'un parc à résidus à Brumadinho, au Brésil, en 2019, dans le cadre d'un processus indépendant organisé par le Conseil international des mines et des métaux (CIMM), le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) et les Principes pour l'investissement responsable (PRI).

 

La norme contient 77 exigences intégrant des considérations sociales, environnementales, économiques locales et techniques pour atteindre l'objectif de zéro dommage pour les personnes et l'environnement.

 

Orano Mining s'est engagé à se conformer à la norme et a divulgué de manière transparente des informations sur ses parcs à résidus miniers classés comme ayant des conséquences potentielles "extrêmes" ou "très élevées" d'ici le 5 août 2023.

 

Orano Mining réaffirme son engagement en faveur d'une gestion sûre des parcs à résidus et d'une collaboration constructive avec les parties prenantes.

 

Orano Mining gère 2 parcs à résidus, Bois Noirs Limouzat ("BNL") en France qui est maintenant fermée et l'Installation de gestion des résidus JEB Tailings au Canada qui est actuellement en cours d'expansion, qui sont respectivement classés comme ayant des conséquences potentielles "extrêmes" et "très élevées" selon la classification du standard.

Etat de conformité de chaque installation 

  • Auto évaluation de Bois-Noirs Limouzat (France) - version anglaise uniquement
    Télécharger
  • Note de synthèse de Bois-Noirs Limouzat (France)
    Télécharger

La note de synthèse et l'auto-évaluation relative à l'installation de gestion des résidus JEB Tailings seront publiées en octobre 2023.

 

Orano Mining considère la gestion responsable des résidus comme un enjeu stratégique et travaille à la mise en œuvre des exigences de la norme sur ses parcs à résidus et à la divulgation des résultats d'ici août 2025, pour toutes les installations ayant une classification autre que des conséquences potentielles " extrêmes " ou " très élevées ". 

En savoir plus :

 

 

En cliquant sur « J'accepte les cookies », vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer la navigation sur le site, analyser son utilisation et établir des statistiques. Pour plus d’informations, lisez notre Politique Cookies dans nos mentions légales