Orano menu

Inauguration de l’usine de conversion sur le site Orano Tricastin

La nouvelle usine de conversion Philippe Coste* située sur le site Orano Tricastin (Drôme) a été inaugurée par Delphine Gény-Stephann, Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, accompagnée de Philippe Varin, Président du Conseil d'administration du groupe Orano, et de Philippe Knoche, Directeur général d'Orano. Cette inauguration s’est tenue en présence de 60 clients internationaux du groupe, de représentants des administrations françaises et européennes, de parlementaires, d’élus et parties prenantes du territoire.

La nouvelle usine intègre des innovations technologiques en termes de sûreté, d’environnement et d’amélioration des performances industrielles. Elle permet un recyclage de réactifs chimiques, une réduction de la consommation d’eau de 90% et dispose d’un contrôle commande encore plus automatisé pour améliorer le pilotage du procédé. Sa construction a mobilisé plus de 240 entreprises dont une très grande majorité de la région.

Cette nouvelle usine s’inscrit dans le programme de renouvellement des outils industriels du site Orano Tricastin, où le groupe a investi plus de 5 milliards d’euros ces 10 dernières années. D’un montant d’investissement de 1,150 milliards d’euros, le projet mis en œuvre sur les sites de Malvési (Aude) et du Tricastin (Drôme), permet à Orano, de développer sa position sur le marché de la conversion avec l’usine la plus moderne du monde.

Les usines Philippe Coste et Georges Besse 2 du site Orano Tricastin permettront de fabriquer du combustible nucléaire afin de produire une électricité bas carbone pour plus de 90 millions de foyers.

Pour Philippe Varin, Président du conseil d’administration d’Orano « Orano est le premier industriel à renouveler ses usines de conversion, prenant ainsi un avantage compétitif certain. Cette usine est le symbole d’une industrie française, qui sait construire des usines de haute technologie, sûres et respectueuses de l’environnement permettant à notre pays de rester dans le peloton de tête des grandes nations industrielles. »

Pour Philippe Knoche, Directeur général d’Orano « Avec l’usine Philippe Coste, la filière nucléaire française dispose d’un nouvel outil industriel moderne et performant. Je tiens à remercier l’ensemble des équipes d’Orano ainsi que les entreprises partenaires qui ont su mener à bien ce projet grâce à leur savoir-faire et leur engagement. L’usine Philippe Coste va contribuer à la production d’une électricité bas carbone par nos clients et pour des dizaines de millions de foyers dans le monde.»

* Comurhex II était le nom du projet, le nom de la nouvelle usine de conversion du Tricastin, est l’usine Philippe Coste. Il fut le 1er président fondateur de Comurhex. Philippe Coste est à l’origine d’avancées techniques concernant l’électrolyse du fluor à l’échelle industrielle. La conversion est l’étape de transformation de l’uranium précédant l’enrichissement et permettant ensuite la fabrication de combustible nucléaire pour la production d’électricité
  • Dossier de Presse - Inauguration de l'usine de conversion
    Télécharger

Contact

Contact Presse
Service Presse
+33 (0)1 34 96 12 15
press@orano.group
Contact Investisseur
Jugean Anne-Sophie
+33 (0)1 34 96 62 41
investors@orano.group
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres des cookies sur votre ordinateur, lisez notre Politique Cookies dans nos mentions légales
J'accepte les cookies