Parole d'experts - Taxonomie européenne : un label vert pour le nucléaire ?

Juillet 2022, la Commission européenne accorde officiellement le « label vert » pour le nucléaire. En l’incluant dans la taxonomie européenne, l’UE reconnait la contribution de l’énergie nucléaire dans la lutte contre le réchauffement climatique. 
Ce cadre règlementaire, s’il encourage les investissements durables, n’est pas pour autant un chèque en blanc. Il est conditionné à des objectifs et des critères environnementaux spécifiques.  

Jessica Johnson et Hugues Hinterlang reviennent sur les enjeux de la taxonomie européenne et son impact concret pour la filière du nucléaire en Europe. 
bouton_lecture_podcast
ParolesExperts_Podcasts
  • Le rapport RTE montre que les scénarios avec un mix nucléaire/renouvelables coûtent 20 Mds€ par an de moins que les scénarios 100 % renouvelables. 
  • Le charbon était l’énergie du 19ème siècle. Le pétrole celle du 20ème siècle. L’électricité bas carbone sera celle du 21ème siècle.
  • Grâce au nucléaire en majorité, mais aussi aux renouvelables dont l’hydroélectricité, la France dispose d’une électricité bas carbone à + de 90 %.
  • Au total, les renouvelables et les énergies peu carbonées - dont le nucléaire et l’hydroélectrique - comptent pour 37 % de la production électrique mondiale, le reste provenant des énergies fossiles.
  • La production d’électricité est la 1ère source d’émission de CO2 dans le monde en raison de l’utilisation d’énergies fossiles (charbon et gaz)
En cliquant sur « J'accepte les cookies », vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer la navigation sur le site, analyser son utilisation et établir des statistiques. Pour plus d’informations, lisez notre Politique Cookies dans nos mentions légales