Pour visualiser nos offres à pourvoir en Amérique du Nord, cliquez ici

1 offre vous correspond

  • Stage : Optimisation de l'In Situ Recovery F/H

    Stage
    France / Ile-de-France / Hauts-de-Seine (92)
    Publiée le 28/11/2023
    Référence de l'offre : OMNSTGRD2024-14719
    Orano valorise les matières nucléaires afin qu’elles contribuent au développement de la société, en premier lieu dans le domaine de l’énergie. Le groupe propose des produits, technologies et services à forte valeur ajoutée sur l’ensemble du cycle du combustible nucléaire. Premier maillon de ce cycle, les activités minières d’Orano Mining comprennent la recherche, la production et la commercialisation d’uranium dans le monde. Orano se positionne parmi les premiers producteurs mondiaux d'uranium avec des mines en opération au Canada, au Kazakhstan et au Niger. Grâce à une présence sur les cinq continents, la BU Mines assure à ses clients un accès durable à l’uranium. Pour ce faire, elle diversifie ses ressources en investissant dans l’exploration, en développant des projets miniers et en nouant des partenariats stratégiques. Vos missions : Orano Mining a développé, en partenariat avec MinesParis et la société Kitware notamment, une suite logicielle permettant de simuler la production de la méthode In Situ Recovery. Ces outils, à forte valeur ajoutée pour l’optimisation des opérations sur les champs de puits en production au Kazakhstan, sont également utilisés sur d’autres projets miniers d’Orano, en phases d’études. En tant qu’ingénieur R&D au sein du Département RDI d’Orano Mining, vous intégrerez une équipe d’experts en géosciences et en modélisation, en lien avec les opérationnels au Kazakhstan et en partenariat avec MinesParis, dans le cadre d’un projet visant à étudier les configurations permettant une augmentation de la productivité de la récupération d’uranium sur les champs de puits au Kazakhstan. Le stage consistera à tester des configurations différentes des puits injecteurs et producteurs, en modifiant des paramètres physiques (espacement des puits, longueur et positionnement des crépines, débit injection et production, inversion des débits, etc…) et chimiques (étapes de lixiviation, ajout d’oxydant), et d’en évaluer l’impact sur le processus de dissolution de l’uranium et in fine sur les courbes de production attendues. Les livrables du stage seront le résultat de l’étude de modélisation sur plusieurs configurations géologiques, mais également une hiérarchisation des configurations testées en vue des guides d’optimisation de l’exploitation ISR sur un nouveau gisement (South Tortkuduk) dont la mise en exploitation démarrera en 2024. Accès au site soumis à une enquête administrative.
    Publiée le 28/11/2023
    Voir l'offre
LabelHappyTrainees2024
Label diversité
En cliquant sur « J'accepte les cookies », vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer la navigation sur le site, analyser son utilisation et établir des statistiques. Pour plus d’informations, lisez notre Politique Cookies dans nos mentions légales