Actualités

Actualités

News

Avril 2019  - En direct du chantier du CIME 

Depuis le mois de février, les travaux préparatoires des chantiers du nouveau Centre d’Innovation en Métallurgie Extractive (CIME) ont démarré. Le décapage des terrains  d’implantation des futures installations s’est terminé début avril. 80% des travaux seront réalisés par des entreprises locales.

 

Septembre 2018 - Le CIME participe au congrès « IMPC » à Moscou

Du 16 au 20 septembre 2018, trois représentants du Centre d’Innovation en Métallurgie Extractive (CIME) ont participé au congrès « International Mineral Processing Council », regroupant à Moscou les spécialistes mondiaux du traitement de minerais (cuivre, or, fer, terres rares, uranium…).
Avec plus de 1000 participants venus du monde entier, et aux profils variés (universitaires, laboratoires, industriels), ce congrès a été une opportunité unique pour présenter la nouvelle offre commerciale du CIME : des essais en laboratoire au pilote industriel et notamment le traitement de l’uranium.  

 

Juillet 2018 - Le SEPA devient CIME

Le Service Etudes de Procédés et Analyses (SEPA), implanté sur le site industriel de Bessines sur Gartempe depuis 1980, va connaître dans les mois à venir un changement majeur avec le démarrage de la construction d’un tout nouveau bâtiment regroupant toutes ses entités opérationnelles (LAB, SPI, SAN, SET). D’ores et déjà, le SEPA change de nom et devient le CIME, Centre d’Innovation en Métallurgie Extractive.  Les futurs locaux, conçus pour une meilleure synergie, disposeront d’une sécurité et d’une radioprotection renforcées, et seront dotés de nouveaux équipements permettant ainsi d’offrir de nouvelles expertises. Le 11 juillet s’est terminée la deuxième enquête publique décidée suite aux arrêtés du Conseil d’Etat des 6 et 28 décembre 2017 qui remettent en cause la légalité de la désignation du préfet de région en tant qu’autorité compétente de l’état  en matière d’environnement pour les projets relevant d’ICPE*.  Aucune remarque n’a été portée sur les registres à disposition du public en mairies ni par voie numérique, l’Arrêté Préfectoral pourrait paraître d’ici la fin de l’année 2018. A suivre…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres des cookies sur votre ordinateur, lisez notre Politique Cookies dans nos mentions légales
J'accepte les cookies