VUE_generique_cominak

La Compagnie Minière d’AKOUTA (COMINAK) est est une société anonyme de droit nigérien avec un capital de 3,5 milliards de FCFA, créée le 12 juin 1974. Elle exploite des gisements d'uranium dans la province d'Agadez, au nord du Niger.

L’actionnariat de la Cominak

  • 59 % de la COMINAK sont détenus par Orano (France)

  • 31 % par SOPAMIN (Etat du Niger)

  • 10 % par ENUSA (Empresa National del Uranio SA, Espagne)

Depuis fin février 2021, Orano Mining détient 59% du capital de COMINAK après la reprise de  la part détenue par l’un des actionnaires historique, la société japonaise OURD (25%).

La société COMINAK est implantée dans le département d’ARLIT (région d’Agadez) à 1 200 km au Nord- Ouest de Niamey. Les activités industrielles de COMINAK s’exercent à AKOUTA, zone industrielle située à 6 km de la cité urbaine d’AKOKAN où vivent les travailleurs et leurs familles. Le site est distant de 12 km des installations de la mine de SOMAÏR.

 

situation-geo

 

COMINAK exploite les gisements sédimentaires d’Akouta, Akola et Ebba qui couvrent 9,4 km du nord au sud, de 1 à 2 km d’est en ouest. La mine souterraine, une des plus grandes au monde, est située à 250 mètres de profondeur, est accessible à partir d’une descenderie de 1 300 mètres et comprend 291 km de galeries. Plusieurs corps de métiers y travaillent : les géologues, les mineurs (agents d’abattage), les agents de la maintenance (mécaniciens, électriciens, chaudronniers,…). 
Le minerai est traité dans l’usine située à proximité du site et dotée d’une capacité de traitement d’environ 1 500 tonnes par an. La teneur moyenne du minerai de COMINAK est de 3 kg d’uranium par tonne de minerai extrait.

img
Création : 1974
Siège social : Niamey
Type de mine : Mine souterraine (250 m de profondeur) ; 257 km de galerie
Produit final : Uranate de magnésie
1ère production : 1978
Teneur : 3,07‰. ’U par tonne de minerai (2020) 
Production cumulée : > 75 000  tonnes d’U
Capacité moyenne de production annuelle : 1.000 à 1.500 tonnes d’uranium
Procédé de traitement : Dynamique
Effectifs à fin décembre 2020  : 617 salariés et 630 sous-traitants

Techniques :

Mine

Le site de COMINAK a exploité ses gisements principalement par la méthode des chambres et piliers. L’abattage du minerai se fait par tirs de mines horizontaux. Il est à distinguer deux phases :

  • Traçage : creusement des galeries en laissant des piliers carrés.
  • Dépilage : récupération des piliers laissés en phase de traçage

 

Entièrement mécanisé, le cycle d’abattage comporte 5 opérations principales :

  • La foration
  • Le minage et mise à feu
  • Le marinage (évacuation des déblais)
  • La purge (mise en sécurité)
  • Le boulonnage (soutènement)


mine-minage mine-minage
8_Chambres_Pilliers mine-marinage 10_Lixiviation_Dynam_avec_legende

Usine

Afin d’obtenir une solution riche en uranium, l’usine de traitement du site de COMINAK utilise la lixiviation dynamique : le minerai, concassé et broyé, subit pendant plusieurs heures une attaque oxydante en milieu acide dans des cuves. Au terme de cette opération, l’uranium se transforme en pulpe. Après filtrage et lavage de la pulpe, le jus uranifère est récupéré et envoyé vers la queue d’usine pour être purifié et concentré.

Etapes de traitement :

  • Broyage
  • Attaque (Lixiviation Acide)
  • Filtration
  • Extraction par Solvant
  • Finition (Séchage)



usine-broyage usine-extraction_solvants
usine-attaque1 usine-atelier-filtration usine-atelier-filtration

COMINAK - Mineur Responsable

Santé, Sécurité, Environnement

_DSC8701

La société COMINAK est certifiée ISO 14001 (gestion durable et protection de l’environnement) depuis 2003, et OHSAS 18001 pour son système de management respectant des normes en matière de santé et de la sécurité au travail, depuis 2011.

Ces certifications font l’objet d’audits réguliers de renouvellement.

COMINAK conduit ses opérations dans le plus strict respect de la réglementation en vigueur sur la protection de l’environnement et de la santé des personnes. La société assure la surveillance de la radiologie de l’air, de l’eau, de la chaîne alimentaire, et des sols dans ses emprises minières. Les résultats sont régulièrement présentés aux autorités et lors de réunions publiques. Les limites réglementaires de radioprotection sont strictement respectées. Des inspections et des prélèvements sont également réalisées chaque année par les administrations nigériennes concernées.

  • Total prélèvements 2019 toutes analyses et tous ouvrages/stations de surveillance radiologique : 1100

  • Les doses annuelles ajoutées en 2019 pour la population sédentaire d’Akokan sont de 0,71 mSv et de 0,60 mSv en moyenne sur les 5 dernières années.  Cette exposition est inférieure au seuil réglementaire de 1 mSv par an fixé par la loi nigérienne, et surtout ne présente aucun danger pour l’environnement ou la santé des populations.

  • La dose annuelle rajoutée par rapport à la radioactivité naturelle pour les salariés de COMINAK en 2019 était de  5,3 mSv/an et la dose maximale de 15,90 mSv/an, inférieur au seuil réglementaire de 20 mSv par an fixé par la loi nigérienne et la réglementation internationale. 

 

Développement Régional


COMINAK reste un acteur majeur de la mise en œuvre de la politique de développement régional mise en place à la fin des années 70 dans le Nord du pays à l’initiative du gouvernement et liée à l’essor de l’indus¬trie minière régionale. Son appui au développement local (éducation, soutien à la culture et sport, accès à l’eau, santé) était de 136 MFCFA en 2019.

136 MFCFA
ont été investis dans le développement local (éducation, soutien à la culture et sport, accès à l’eau, santé) en 2019
La COMINAK assume ses responsabilités sociétales en réalisant directement d’autres dépenses liées au développement régional et local :

 

  • Soins de santé gratuits aux populations externes aux sociétés minières qui habitent dans les villes induites d’Arlit et Akokan, des environs, voire même d’autres régions du pays

  • Mise à disposition des utilités pour les logements FDS*

  • Fourniture d’eau à la population (jardins et fontaines publiques)

  • Dotation en carburant et lubrifiants, au profit de la Coopérative des Maraîchers d’Iférouane 

  • Certaines charges de gestion urbaine des villes d’Akokan et Arlit

 

*Forces de Défense et de Sécurité

 


  • Rapport Environnemental Social et Societal - COMINAK 2018 - 2019
    Télécharger
  • Pour en savoir plus sur les activités d’ORANO au Niger :
    Voir
En cliquant sur « J'accepte les cookies », vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer la navigation sur le site, analyser son utilisation et établir des statistiques. Pour plus d’informations, lisez notre Politique Cookies dans nos mentions légales